Qui sont ces femmes qui ont marqué le monde du numérique ?

De nos jours, les femmes sont mal représentées dans le monde de la Tech. Pourtant grand nombre d’entre elles ont été pionnières dans le monde scientifique, donc dans le monde numérique. Tout le monde aura évidemment en tête Marie Curie, alors nous avons décidé de retracer l’histoire de ces femmes qui ont su elles aussi mettre leur savoir au service du monde du numérique.😉

La place actuelle des femmes dans le numérique

En 2022, et depuis plusieurs années, les femmes sont sous-représentées dans le domaine du numérique. Pourtant, si au sein de l’Union Européenne 57% de l’ensemble des diplômés de l’enseignement supérieur sont des femmes, seulement 25% obtiennent un diplôme dans les filières numériques et un maigre 13% y exercent leur métier…. Une terrible déperdition. Cette disparité s’aggrave avec le niveau hiérarchique et le niveau de responsabilités : 18,5% des responsables sont des femmes.

Ce déséquilibre se créé dès les choix d’orientation de nos jeunes têtes blondes. Les stéréotypes des parents et de la société en général viennent éloigner les filles des métiers du numérique dès leur plus jeune âge. Au total, seules 33% des filles sont encouragées par leurs parents à s’orienter vers les métiers de la tech contre 61% des garçons. 37% des lycéennes conçoivent de s’orienter vers une école d’informatique ou d’ingénieur (66% chez les garçons). Pourtant 56% des lycéennes se disent intéressées par le monde du numérique… Une véritable opportunité à saisir ! 

Cette disparité est de nouveau observée pour celles qui veulent lancer leur start-up. En moyenne, les startups fondées par des femmes ont 30% moins de chances de lever de fonds que celles fondées par des hommes. Seules 5% des startups françaises seraient fondées par une équipe 100% féminine. De même, seulement 10% auraient une équipe fondatrice réunissant les deux sexes. Pourtant, les startups co-fondées par des femmes ont un meilleur rendement (pour un dollar investi, les fonds récupèrent en moyenne 0,78 centimes pour une start-up féminine contre 0,32 centimes pour une start-up masculine).

Heureusement, la mixité dans la création et le financement de startups progresse mais reste encore inégales. Il est donc nécessaire de s’engager pour réduire ces inégalités et favoriser l’accession des femmes aux métiers de la tech. Si vous souhaitez le faire, de nombreuses initiatives existent comme Femmes du Numérique (Numeum et D113 https://numeum.fr/themes/femmes-du-numerique) ou le dispositif Wi-Filles  (Face, https://www.fondationface.org/projet/wi-filles/)

L’historique des femmes dans la Tech

Si le nombre des femmes n’est aujourd’hui pas suffisant, elles sont nombreuses à avoir été pionnières dans le domaine de l’informatique ! En voici quelques-unes que l’on ne peut oublier :

  • Ada Lovelace: a créé en 1843 le premier programme informatique. Elle a réalisé les premières ébauches d’une écriture formelle des instructions à employer avec une machine analytique pour réaliser des calculs donnés. Elle a collaboré avec le mathématicien Charles Babbage, inventeur d’un système mécanique considéré comme le précurseur des ordinateurs.
  • Hedy Lamarr: actrice, productrice de cinéma et inventrice, elle a marqué le monde en 1941. Elle a déposé un brevet afin de sécuriser les télécommunications, toujours en usage dans les liaisons wifi et Bluetooth.
  • « ENIAC six »: collectif composé de Kay McNulty, Betty Jenning, Betty Snyder, Marlyn Merltzer, Fran Bilas et Ruth Lichterman, elles ont en 1945 été les premières à programmer l’ENIAC (Electronic Numerical Integrator And Computer /Ordinateur et Intégrateur numérique électronique) un des premiers ordinateurs de l’histoire.💻
  • Grace Hopper: a imaginé en 1952 la notion de « compilateur » en développant le premier modèle d’ordinateur tel que nous le connaissons aujourd’hui (programme capable d’associer un code source et un langage plus accessible pour les développeurs).
  • Mary Keller: soutient la première thèse en informatique et malgré les restrictions d’accès aux centres informatiques pour les femmes, elle participe au développement du BASIC et obtient un doctorat en 1965.
  • Margaret Hamilton: a conçu le système embarqué du programme spatial de la mission Apollo 11 (21/07/1969 : première fois que des hommes se sont posés sur la Lune) et a inventé le terme « software engineering »🌕

Au-delà de ces noms célèbres la place de la femme dans le monde du numérique a fortement évolué au cours du temps :

  • Du 19ème siècle jusqu’après la 2nd  GM : la programmation est essentiellement effectuée par des femmes
  • Années 50 : la moitié des effectifs du secteur informatique sont des femmes
  • Années 70 : les femmes restent majoritaires
  • Années 80 : 40% des diplômes informatiques en Europe et aux Etats Unis sont délivrés à des femmes
  • Années 1990 : le nombre des femmes dans les filières numériques chutent :
    • Du fait de la montée en puissance de l’informatique, le secteur devient un enjeu stratégique. Les hommes s’y dirigent donc de plus en plus.
    • Apparition des ordinateurs individuels qui a permis d’équiper quasi exclusivement des hommes (pères et fils).

De façon plus précises, ces changements s’observent particulièrement dans les trois exemples de métiers suivants :

  • Sécurité Informatique/Cybersécurité :
    • Années 1980-1990 : 20% de femmes travaillent dans ce domaine
    • 2020 : seulement 11% de femmes travaillent dans ce domaine
  • Employé et opérateur de l’informatique :
    • 1990 : Femmes opératrices de saisie en majorité
    • Aujourd’hui : ces postes se sont transformés en Postes d’opérateurs d’exploitation en informatique principalement occupés par des hommes
  • Postes de codages :
    • Jusqu’en 1960 : presque exclusivement féminins en Grande-Bretagne
    • En 1965 : 30% de femmes en programmation aux Etats-Unis
    • En 1982 : 35% des emplois d’informaticiens sont occupés par des femmes en France
    • Aujourd’hui : 12% de femmes travaillent dans ce secteur en France notamment du fait de l’importance de traitement et de l’analyse des données ainsi que de l’avènement de l’intelligence artificielle

Conclusion

De nombreuses femmes ont été pionnières dans le monde de la tech, pourtant de nos jours très peu de femmes osent s’engager sur cette voie. Les stéréotypes, la peur de l’échec et l’avis des parents jouent un rôle dès le plus jeune âge et viennent influencer les choix d’orientation. En 2022, grâce aux nombreuses actions associatives et politiques, cette courbe s’inverse petit à petit, et on espère que cela continuera pour qu’à nouveau de grands figures féminines apparaissent dans l’histoire du monde Numérique.😉

Nos Sources :

  • Etude réalisée par l’organisation AnitaB.org en 2019
  • Etude 2021 Epitech et Ipsos
  • Etude par BCG
  • baromètre SISTA, CNNum et BCG

EN DÉCOUVRIR PLUS 

Les bonnes pratiques de la Data Visualisation

Les bonnes pratiques de la Data Visualisation

Les bonnes pratiques de la Data VisualisationLa Data Visualisation, ou Data Viz, permet de structurer visuellement des données, l’exploitation se faisant ainsi plus facilement. Il existe alors de...

Les graphiques en Data Visualisation

Les graphiques en Data Visualisation

Les graphiques en Data VisualisationVous le savez les données sont au cœur de notre quotidien et de notre société. La production et la croissance de la data sont non négligeables et présents...